et encore plus !

Qui sommes-nous ?

Association pour la Promotion de Riom et de son Territoire 17 avenue jean JAURES - 63200 MOZAC federationapr@gmail.com

Nous écrire

C'kado

Le chèque cadeau de proximité !

Commandez ici

Se Garer à Riom

Où se garer ?

R'cobus

Venez en bus !

Logo Chatel Carre
RiomSud
Espace Mozac
Logo Ckado Carre
Logo Riom Centre 2018
Braderie 2019

100subjectif fevrier 2019100% SUBJECTIF : PARADIS PERDUS

Quand on me parle d’îles paradisiaques, je n’entends que le mot paradis, un lieu où on est peut-être peinard et aux petits oignons, mais où on est mort. L’eau turquoise et le sable blanc me fichent le bourdon. Pas vous ?

Et d’abord, on y fait quoi, dans ces îles ? On se baigne au milieu des requins et des méduses. On s’écorche la peau sur la barrière de corail. On mange de la tarentule aux piments rouges et du poisson-lune au lait de coco. On voudrait faire du sport, mais l’unique court de tennis est toujours occupé par des australiens bâtis comme des surfeurs. La bibliothèque de l’hôtel ne contient que des livres en allemand. Du jacuzzi monte une odeur écœurante de champagne. On se fait masser les dorsaux par un ancien champion de boxe thaï bipolaire. Une heure suffit à faire le tour de l’île à pied. Le ciel est désespérément bleu. Jamais un nuage. Après quelques jours, on se surprend à regarder des images de stations de ski sur son smartphone. On boit des cocktails. Au quatrième on s’endort sur une chaise longue au soleil. On passe le restant du séjour enduit de biafine, assis sous un cocotier. Qu’une seule noix tombe et on est bon pour un rapatriement d’urgence dans un coucou marqué d’une croix rouge qui a peu de chance d’atteindre un hôpital. On n’apprécie qu’une chose, dans les îles : le moment où on est de retour chez soi, bien vivant.

Mais les îles ne nous lâchent pas facilement. Elles s’accrochent à nous. On n’a pas posé les valises dans son salon que déjà on se gratte. On a plein de démangeaisons. On voit trouble. On a mal au ventre. Inquiet, on consulte un médecin. Il trouve du sable dans notre estomac, du plancton dans nos urines et des algues dans nos poumons. Notre cas l’intéresse. Il ouvre son Vidal. Il appelle un confrère. « T’en penses quoi ? » — « J’en pense qu’il aurait mieux fait d’aller dans la Creuse. »

La vie est étrange. Robinson a tout fait pour échapper à son île. Nous faisons tout pour y aller. On croit n’être jamais mieux que là où on n’est pas.

Actus, Sorties, Humeurs !

  • AGENDA

    JUIN

    Fête de la musique

    Les groupes qui désirent jouer le soir de la Fête de la musique doivent

    Lire la suite
  • images inadmissibles RIOM, CHÂTEL, VOLVIC
    Voir, faire, écouter

    Marché artisanal des « Créateurs du vendredi »

    Chaque premier vendredi du mois, soit les 5

    Lire la suite
  • MIA Interactive Pet Robot 06 100% SUBJECTIF : IA ou hi-han ?

    Généralement, quand on dit d’une chose ou d’une personne qu’elle est artificielle, ce n’est pas

    Lire la suite
  • laurette 1

    HALLE DE RIOM : CHEZ LAURETTE, C’EST UN GRAND BONHEUR

    Chez Lorette, les premiers cafés sont percolés à sept heures. A

    Lire la suite
  • 100 subjectif

    Culotte bouffante 2 Le Retour
    La mode est un éternel recommencement. A croire que Nietzsche l’a inventée. Dans les années

    Lire la suite


C'kado

La solution qui permet d'offrir des chèques cadeaux chez vos petits commerçants préférés. Faites plaisir en favorisant le commerce de proximité.

Commander des chèques C'kado


Apparaitre sur ce site


Vous souhaitez apparaître sur ce site ?


Faire une demande

Logo Espace Mozac OK positif vertical

logo Riom centre 2014

RiomSud

logo tourisme riom

riom limagne volcans 2

CCI63Logo2012petit

Coeur Economique LOGO01